Archive pour juillet, 2009

L’origine de l’expression « En rang d’oignon »

Les oignons n'ont rien à voir avec les rangs d'oignon.Vous avez sans doute déjà eu un professeur qui vous demandait de vous placer en rang d’oignon. Désolé pour les « déduiseurs », ça n’a rien à voir avec la plantation des oignons!

D’ou vient l’expression « En rang d’oignon » ?

Au début du XVIIe, cette expression signifiait « prendre place quelque part où l’on n’est pas invité ». On a longtemps cru qu’il s’agissait d’une allusion à la façon que les paysans avaient d’attacher les oignons ensemble avec de la paille : du plus gros au plus petit.

Cependant, il ne faut pas lire « rang d’oignons », comme les légumes, mais « rang d’Oignon », comme le maître de cérémonies Artus de la Fontaine Solaro, baron d’Oignon. Il était chargé d’attitrer des places aux députés sous Henri II et se fit connaître grâce à la sévérité avec laquelle il faisait se serrer les rangs et respecter les places données.

Il attribuait leurs places aux seigneurs en fonction de leurs rangs protocolaires, ce qui exaspérait certains d’entre eux qui, alors et par dérision, se considéraient « en rangs d’Oignon ».

Sources : L’Internaute Encyclopédie, Wiktionnaire, Encyclopédie des expressions

Bande-annonce de Tron Legacy

Les Lightcycles de Tron (j'en veux un)Plusieurs d’entre vous ont sans doute vu le très marginal film Tron, sorti en 1982 par Walt Disney. Personnellement, ça a eu une grande place dans ma jeunesse.

Tron était l’un des tous premiers films à contenir des éléments générés par ordinateur. Encore là, on parle de 1982, c’était donc très basique, mais vachement innovateur. Tron, c’était l’histoire d’un programmeur qui, après s’être fait volé un programme, tente de le récupérer mais se fait dématérialiser par un laser et devient lui-même un programme, prisonnier de l’ordinateur central de l’entreprise. Sa seule chance de s’en sortir de ce monde où les programmes sont esclaves du MCP (Master Constrol Program) est de se combattre côte à côte avec un programme de sécurité renommé.

Ce qui était très particulier, c’était que la notion d’usagers était déjà présente dans le film, et on en faisait un parallèle avec la religion. Par exemple, les programmes se demandaient tous s’ils devaient croire ou non en les usagers, comme si ceux-ci étaient une entité divine propre à chacun des programmes.

Aussi, les programmes ne se voyaient pas comme des humains, mais bien comme des programmes. Au lieu de penser, ils calculent. Je me souviendrai toujours de la réplique « Who does he calculate he is? »

Tron 2.0 ou encore Tron Legacy

Bref, tout cela pour vous dire que Walt Disney prépare la suite à ce petit chef d’oeuvre de la pop-culture. Ça s’appellera Tron Legacy, mais on l’appelle aussi Tron 2.0. Tout ce que nous savons pour le moment, c’est que Jeff Bridges sera de retour dans la peau de Kevin Flynn. C’est attendu pour 2011 selon IMDB, et pour 2010 selon quelques autres sources. Et tout ce que nous savons de l’intrigue, c’est qu’un employé du monde virtuel tente de s’emparer du MCP.

Voici une vidéo présentant le look visuel du film. Gageons que si Internet s’en mêle, ce sera rempli de virus!

Image de prévisualisation YouTube

En guise de comparaison, je vous offre aussi une scène du film Tron original.

Image de prévisualisation YouTube

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin