Archive pour décembre, 2009

L’expression « Sac-à-papier » n’est plus

Pour les conservateurs: Un sac réutilisable, ça ressemble à ça... Bon, j'ai fait ma part.

Dans un souci de progressisme et par respect pour l’éveil écologique de la population (espérons toujours…), il me fait plaisir de vous annoncer que l’expression « Sac-à-papier » est dorénavant obsolète.

Veuillez donc prendre le temps d’apprivoiser l’expression « Sac-réutilisable. »

Merci à vous, et en vous souhaitant une année des plus écolos et des moins conservatrices.

PS: Cette bonne blague est une gracieuseté de mon collègue B.B.

Noël est l’apothéose de notre insignifiance

Au moment d’écrire ce billet, nous sommes le 3 février 2009. J’ai planifié ce coup des mois et des mois à l’avance, et si vous lisez ceci, c’est que ça a fonctionné. Et avec un peu de chance, je ne m’en rappelais plus du tout :)

Voilà, comme nous sommes Noël, j’ai cru bon de mettre une petite chanson du temps des fêtes signée le très subtil Mononc’ Serge. Ça vous choquera peut-être (ou pas), mais les plusieurs messages en tant que tels me plaisent bien

Joyeux Noël !

Image de prévisualisation YouTube

Noël est un jour comme les autres

La messe de minuit
Ostie que c’est dull
Le vieux pédophile en soutane est heureux
De voir autant d’enfants dans’ maison de Dieu

La chorale des grosses matantes
Chante des cantiques de cave
Les bonhommes cochons checkent le cul
Des p’tites plottes de 16 ans pis y bavent

Les flos s’impatientent, y’en ont rien à crisser
Pensent rien qu’aux cadeaux, pourris gâtés!
Criss de p’tits mongoles à marde
Me semble qu’ya des volées qui s’pardent

Tantôt en rentrant à maison
J’irais ben dormir dans mes draps
Mais non, y’a l’ostie de réveillon
Faut manger des tabarnak d’atocas!

Mais calme toé, que j’me dis
On est mieux que bien d’autres
Pense que Noël est un jour comme les autres
Pour le p’tit nèg’ qui a faim!

Le p’tit nèg’, y crois pas en Jésus le p’tit nèg’
Y reste en Afrique, y’a faim pis y’est maigre!

Encore 4 cadeaux qu’y faut que j’achète
C’est plein de monde partout, ça capote ben raide
Y me reste rien qu’une heure
M’as peter au frette!

Partout les speakers crachent
Bruno Pelletier qui chante Noël
Claude Dubois, Sylvain Cossette
Mario Pelchat ou Marie Michel

Criss que j’les slugrais toute la gang
Je sortirais mon slingshot et VLANG
Les bosses sur leur crâne seraient plus belles
Que toutes ces saint-ciboire de boules de Noël

Mais j’reste là planté entre deux bacaisses
J’fais la file comme eux autres pour passer à’ caisse
Que c’est que j’fais là, tout ça est grotesque
Criss que j’frais une ligne de mesc!

Mais les nerfs, r’viens sua terre
C’est pas plus grave que ça
Pense que Noël est un jour comme les autres
Pour le p’tit nèg’ qui a l’sida

Le lendemain de Noël
Tout le monde capote
Dehors les crétins retournent d’ins magasins
Encore des aubaines à ne pas manquer

Moi j’reste à maison
Chus sur le lendemain d’brosse
J’pense à fille du IGA, j’sors ma graine
Pis j’me crosse

Pendant ces quelques secondes au moins
On dirait que j’ai moins mal à tête
Et que l’tabarnak de temps des fêtes
Est enfin rendu loin

Le gros vieillard barbu rouge tomate
Les partys d’famille super plates
Les matantes qui s’forcent pour finir leur assiète
Pis après les fêtes se mettent à diète

R’garde un peu autour de toi
Les fêtes sont atroces
Tout l’monde s’force pour être souriant
Mais on s’fait chier à l’os

Et c’est Noël pour nous autres
C’est l’apothéose de notre insignifiance
Console-toi en pensant qu’pour le nèg’ en Afrique
C’est un autre jour d’indigence

Le p’tit nèg’
Y meurt
On s’en tabarnak
On est plein d’cadeaux!

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin