Mes yeux saignent



Parfois, comme aujourd'hui, mes yeux saignent sur du papier

Comme je suis de retour à l’Université, je voyage en BMW (Bus-Metro-Walk) au moins deux jours par semaine. Afin d’accélérer le continuum espace-temps dans le transport en commun, je lis. Et aujourd’hui, entre deux pages du livre « Crève, Maman » de Mô Singh (fort excellent et troublant, d’ailleurs), j’ai placé un bout de carton très quelconque en guise de signet.

Ce bout de carton, je l’ai pris je ne sais trop où, ce semble être un encart publicitaire qu’on retrouve dans les revues. Ce n’est qu’une fois dans l’autobus que j’ai porté attention à ce qui était dessus.

C’est une publicité pour une boutique de manucure et de pose d’ongles près de chez moi. En voici la transcription complète. Je vous avertis, c’est désespérant, navrant, voir débilitant. (Notez que je respecte l’utilisation des majuscules, la ponctuation et la disposition des paragraphes.)

Rabais Rabais (voir photo) Tres Beaux ca vaut la peine
payer Moins Chere ici, Lv, gucci Chanel Excelent
Pedicure, Pose d ongles uv gel, bio gel jamais Vu

Viens faire l’essai d’un recouvrement ou d’une pose d’ongle à mon
Magasin, situé à XXXX rue XXXXX.
Service personnalisé, selon vos besoins/goûts

Dessin a la main jamais vu voir (Photo)
air brush design
3d acrylic
Design a la main au Pinceaux Tres RARE
pose bio Gel, Sang Domage a test Vrais Ongles …
2 pas de la rue Pie ix

On vous offres un SPA Pédicure et Manucure professionnelle.
C’est le temps d avoir des Beaux pieds et Mains.
Les Plus beaux dessin a main a Montreal.
un endroit chaleureux
pour un soins de pieds de qualité a essayer Satisfaction Guaranties

Notez le passage « Sang Domage a test Vrais Ongles ». « Sans dommage à tes vrais ongles ». C’est d’une tristesse.

Comme plusieurs, j’ai longtemps douté des chiffres qu’on nous donnait concernant le taux d’analphabètes. 50%, c’est beaucoup. Très beaucoup, bien plus qu’un gros peu! Mais ce ne sont pas 50% qui ne savent pas lire et écrire. Ça comprend aussi des personnes qui savent « se débrouiller » pour lire et écrire, comme la personne qui est à l’origine de cet encart publicitaire.

On est en 2010. C’est une véritable calamité. Nous vivons dans une désolation alphabétique.

Pour toutes ces raisons, j’ai acheté le mot « Métal » pour 5 dollars sur le site Mots Dépots, afin de venir en aide aux personne qui souhaitent se guérir de leurs maux et se réapproprier leurs mots. J’invite ceux qui ont les mots à coeur d’en faire autant.

PS : J’ai acheté le mot « métal » parce que le mot « carcajou » n’était pas disponible.




Catégories : Fait Français, Littérature

Étiquettes : analphabètes, désalphabétisation, , grammaire, orthographe

13 réponses to “Mes yeux saignent”

  1. DooM  on septembre 13th, 2010

    Dans ma classe de troisième secondaire nous avons reçus les résultats de la première dictée de l’année.

    5 personnes qui ont moins de 10 fautes, pour un texte de moins que 2 pages a double interligne.

    Il n’y aurait pas un mot plus fort que calamité?

  2. Noisette Sociale  on septembre 13th, 2010

    C’est d’une tristesse…

    J’aurais pleuré à ta place si c’est moi qui avais eu à faire la transcription ici.

    Puis après ça, on veut envoyer nos enfants à l’école anglaise…

  3. Alex  on septembre 13th, 2010

    Ouch ! Ça fait mal au coeur, aux yeux, à l’âme littéralement. Assez décourageant pour un gars comme moi qui, même s’il est loin d’être un analphabète fonctionnel, cherche toujours à s’améliorer sur la qualité du français. D’ailleurs, bien content de m’être procuré Antidote pour m’y aider.

  4. Le Détracteur Constructif  on septembre 13th, 2010

    Doom : Remarque, 10 fautes en 1 page passent encore, évidemment ça dépend de la difficulté du texte. Mais je ne veux PAS savoir quel était le pire résultat de la classe! Pour un mot plus fort que calamité, honnêtement je n’en ai pas encore trouvé ;)

    Noisette Sociale : Ça aurait tellement pu être toi! J’ai simplement pris un bout de « cartron » qui trainait dans la chambre. Après réflexion, je me dis que ça provient sans doute de la boîte à malle, je me dis qu’aucune revue accepterait de distribuer un encart publicitaire pareil!

    Alex : AH! Antidote, quel outil extraordinaire. Je dois me le procurer coûte que coûte d’ici 2011. Ce serait donc un beau cadeau de Noël hein! éhéhéh

  5. Félix  on septembre 13th, 2010

    Moi je préfère me dire que c’est une forme d’art. Je trouve cela moins désolant que de voir notre langue se faire massacrer ainsi.

  6. DooM  on septembre 13th, 2010

    @Detracteur
    Au dessus de 40, et c’était un texte vraiment facile, le genre avec lequel on commence une année…

  7. Darwin  on septembre 13th, 2010

    C’est bien sûr triste.

    Par contre, cela fait des années que je me dis que nous (la société) sous-estimons la réelle difficuté de l’apprentissage et surtout du maintien des connaissances et compétences langagières. Je lis comme un boulimique, j’écris à tous les jours et je dois quand même vérifier quotidiennement le sens de certains mots, la façon de les écrire, etc.

    Et je fais encore des fautes.

    À moins que nous surestimions les capacités du cerveau humain…

    Merde, je gardais ce sujet pour un futur billet ! Tant pis… ;-)

  8. DarK Rémi oF DooM  on septembre 14th, 2010

    On peut quand même présumer que cette publicité provient d’une boutique instaurée en cette glorieuse province franco-canadienne par un immigrant potentiellement asiatiques (ça me semble typiquement asiatique de dire « Rabais Rabais », ne serais-ce que par préjugé). C’est certes troublant mais on peut au moins spéculer à l’effet que l’ignoble individu qui a concocté cet amalgame inapproprié de rebuts orthographiques ne l’a fait que par incompréhension d’une langue qu’il connait à peine à l’oral et encore moins à l’écrit.

    fock the skhool

  9. Le Détracteur Constructif  on septembre 14th, 2010

    @Félix : Si seulement c’était aussi simple!

    @Doom : Au dessus de 40! Misère

    @Darwin : Pareil pour moi. Je viens de commencer un certificat en traduction et je sens que j’ai vraiment… beaucoup… trop… de pain sur la planche. Je suis pourtant un genre d’amoureux du français, qui bave dans la section « langues » d’une librairie et trippe sur l’étymologie… alors imagine le ti-cul qui n’a jamais lu un roman et dont l’éducation grammaticale se fait via « textos ».

    Sinon, gêne-toi pas pour billeter ça, on en a jamais assez de billets du genre :)

    @Dark Remi of Doom : En effet, pas mal de « cliniques des ongles » sont tenues par des asiatiques. Mais il me semble qu’à la place de l’imprimeur, j’aurais eu de SALES scrupules à imprimer ça! Le royaume du « Cé pas ma job! »

  10. Darwin  on septembre 14th, 2010

    @ Détracteur

    «Sinon, gêne-toi pas pour billeter ça»

    Déjà que je me suis aperçu en terminant un billet sur le gros bon sens que tu avais déjà écrit sur le sujet, que c’est même le premier billet que tu as écris ici, je commence à me poser des questions… Les grands esprits qui se rejoignent ? ;-)

  11. Le Détracteur Constructif  on septembre 14th, 2010

    @Darwin : Wow, en effet, ça date. Mais faut pas te gêner pour mettre le sujet à jour! :)

  12. Sarah  on septembre 23rd, 2010

    Est-ce que l’on pourrait voir ici l’un des « coups de vent » portés à la barricade des manchots empereur francophones dont il était question dans un précédent billet ? Il importe de bien connaître les arcanes d’une langue pour pouvoir communiquer et assurer sa survivance.

    C’est ce genre de découvertes de notre quotidien qui nous met en contact avec une réalité toute autre, qui semble loin des préoccupations des habitués de la bloguosphère des gens engagés envers leur société et leur culture.

    Si on peut laisser planer un doute quant au profil sociologique de la personne qui a publié, il n’y en a aucun quant au laisser-aller et au manque de rigueur dont cette pub fait l’objet.

    Au plaisir de vous lire bientôt.

  13. Tanakia  on octobre 31st, 2010

    J’adore ton Bus Métro Walk, j’en ris encore !
    ;-)

    Dans le même registre que ton billet, les notices d’électroménager traduites au traducteur automatique recèlent des perles totalement incompréhensibles.


écrire une réponse