La télé-réalité selon Patrick Sénécal

Patrick Sénécal, maître québécois de l'horreur écrit

Patrick Sénécal, maître québécois de l'horreur écrit

Le romancier Patrick Sénécal est involontairement populaire dernièrement sur mon blogue. En effet, j’ai fait référence à son roman Le Vide dans mon billet sur la trisomique qui sera participante à l’émission Le Banquier. Et mon dernier billet présentait la bande annonce du film Les 7 Jours du Talion.

Cette fois-ci, je parlerai de lui après avoir trouvé une entrevue de l’émission Vision X sur Youtube, tout à fait par inadvertance. Dans cette entrevue, Patrick Sénécal parle de la télé-réalité, mais surtout des causes de la popularité de la télé-réalité.

J’ai toujours dit que la télé-réalité était un oxymore, car dès que la télé s’en mêle, ce n’est plus la réalité. Mais dans la réalité, ce qui est choquant lorsqu’on se concentre que sur ce seul sujet, comme je l’ai dit dans mon autre billet, c’est que les téléspectateurs en redemandent. Mais si on élargit le problème à la société en général, le pourquoi du comment est tout autre.

Dans cette entrevue, Patrick Sénécal décrit presque mot pour mot ce que je considère comme la base de la majorité des problèmes de la société :

Une chose que je voulais montrer dans ce roman-là, c’est que les gens qui écoutent ces émissions sont plus des victimes que des imbéciles. J’en veux bien plus aux dirigeants qui profitent de la détresse émotive, de la détresse psychologique des gens pour leur donner n’importe quoi, au lieu de profiter de l’instrument extraordinaire qu’est la télévision pour rehausser ça.

Oui, il y a des imbéciles, il y en a. Mais il y a des gens qui sont démunis dans leurs émotions, dans leur façon d’appréhender la vie, et c’est sur qu’ils vont se tourner vers des choses plus simples. Et ces choses plus simples-là, en plus, sont démagogues et leur lancent le message « Restez simples, ne vous posez pas plus de questions que ça dans la vie. Vous avez raison, la vie est bien plus facile de même. »

Et ces gens là je leur en veux. Parce qu’ils leur mentent.

[...]

Tu sais, pour réfléchir là, « Ah la vie est comme ça, on se fait avoir », pour critiquer et analyser une situation, il faut que tu l’aies appris. Ça fait que si tu as toujours grandi dans un environnement qui ne t’a pas appris à questionner et analyser ce qui t’arrive, bien tu ne le fais pas du jour au lendemain. Pas nécessairement parce que tu es imbécile, mais parce qu’on t’a pas donné les instruments pour ça.

Et non seulement on ne te les a pas donné, mais à la télévision on te donne des instruments pour te complaire là-dedans. C’est ça qu’il ne faut pas oublier non plus, avant de traiter tout le monde de caves. Il faut voir pourquoi les gens ont des comportements plus faciles.

Les instruments. Le coffre à outils que tu as à la naissance. Ce coffre à outils qui dépend souvent, et malheureusement, du milieu où tu nais. Certains sont bien garnis, d’autres sont presque vides. Et des outils dans ce genre là, ça ne se trouve pas au Canadian Tire. C’est, je crois, la base de tous les problèmes de la société. Triste-réalité.

Pour ceux qui aimeraient visionner cette partie de l’entrevue :

Image de prévisualisation YouTube

Catégories : Actualité, Débat de société

Étiquettes : Coffre à outils, , Société, télé-réalité, Triste-réalité

7 réponses to “La télé-réalité selon Patrick Sénécal”

  1. Accent Grave  on septembre 6th, 2009

    Je connais bien l’auteur. Je ne suis pas d’accord avec lui lorsqu’il affirme que le téléspectateur est une victime. S’il est victime de quelque chose, c’est de sa propre insignifiance, de son ignorance volontaire, du refus du questionnement.

    Nous sommes en profond désaccord là dessus. Bien sûr, il y a des profiteurs mais présenter l’homme comme une victime constante, ça ne fera pas avancer grand chose.

    L’auteur de romans d’horreur n’a pas toujours écrit des choses… comment dire…. très subtiles, soit dit en passant.

    Accent Grave

  2. Pierre-Luc  on septembre 6th, 2009

    Le pire, c’est qu’il se passe des choses vraiment louches pour avoir des côtes d’écotes.

    Comme ce producteur au Brésil qui s’arrange d’une drôle de façon pour avoir les exclusivités:

    http://www.europe1.fr/Info/Actualite-Internationale/Amerique-latine/Bresil-il-aurait-commandite-des-meurtres-pour-son-emission-TV/(gid)/236655

  3. Daniel Labonté  on septembre 7th, 2009

    J’ai bien hâte de voir 5150 Des Ormes. J’ai lu Le passager. Je n’ai pas vu Le seuil. Et je trouve cette entrevue intéressante. C’est la première fois que je le vois en entrevue. J’avais lu une entrevue de lui, mais pas live.

  4. Le Détracteur Constructif  on septembre 8th, 2009

    @Accent Grave : Je suis d’accord avec toi si on se concentre seulement sur le problème de la télé-réalité. Mais je considère que le problème de la télé-réalité, globalement, provient du problème décrit par l’auteur. Le refus du questionnement et l’ignorance volontaire sont, à mon avis, le résultat de « d’où tu viens et avec quels outils tu t’es élevé dans la société ». Certaines personnes ne viennent de « nul part » et n’ont pas les outils nécessaires.

    Et son manque de subtilité ne me cause aucunement problème ;)

    @Pierre-luc : Wow et le plus drôle c’est que ça ferait un très bon livre de suspense ça!

    @Daniel Labonté : Oui il est fort intéressant, et je suis content qu’il exploite sa tribune pour faire passer des messages, même si tout le monde n’est pas d’accord avec ceux-ci. C’est sa responsabilité après tout.

  5. Le Détracteur Constructif» La convergence du rien  on novembre 18th, 2009

    [...] Vide… Patrick Sénécal … avait [...]

  6. Mouton Marron  on novembre 18th, 2009

    Les émissions de télé-réalité ne m’énervent pas autant que les quiz du genre « La classe de 5e ». Maudit que j’haïs ça, et maudit que j’haïs leurs questions débiles qu’ils pourraient poser en 3 minutes mais que ça en prend 30. Enwèye Lafortune, shoote-les tes questions tabarnak!

    En fin de compte, même ces émissions-là, qui sont censées être nutritives pour l’esprit, sont devenues des farces insignifiantes.

  7. Le Détracteur Constructif  on novembre 19th, 2009

    @Mouton Marron : AMEN!


écrire une réponse