mai 19 2008


Le Détracteur Constructif

Vous essaierez d’expliquer ça veut dire quoi “Tamdidlam” en anglais, vous!

Publié à 4:58 sous la catégorie Divers, Metal, Politique

Il arrive que j’aie des envies inexplicables d’écouter certaines chansons à caractère très social ou politique, voir même linguistique. De “En Berne” et “La Saint Paix” des Cowboys Fringants jusqu’au fameux “Libérez-Nous des Libéraux” en passant par “La Langue de Chez Nous”.

Il arrive aussi que je sente le besoin de partager ça. Un amie suédoise avec qui je parle de temps en temps sur MSN s’intéresse pas mal à ce qui se passe partout dans le monde, et elle aime bien voir le reflet de tout cela dans la musique. Le problème… c’est qu’elle a une base très limitée en français, elle n’arrive pas à tout comprendre.

Alors je me suis mis dans l’idée de lui traduire “Libérez-Nous des Libéraux”. Déjà que c’est difficile à suivre en français, imaginez si on essaie de traduire.

Je ne vous mettrai pas le résultat ici, c’est un peu honteux. Malgré mon cours de traduction au Cégep, je n’ai pu qu’essayer de rendre compréhensible des dizaines de jeux de mots et d’expressions d’ici. J’ai été obligé d’expliquer la chanson, plutôt que de la traduire.

Mais à la toute fin de la chanson, on retrouve les lignes suivantes :

Tamtid’lidé délibérez du libellé
Tamtid’lido libérez-nous des libéraux

Elle me demande ça veut dire quoi, “Tamtid’lidé”.

Heu…

Ben t’sais là… “quelqu’un qui murmure l’air d’une chanson là… comme tam tadam ti dum”…

Heu…

Et finalement, j’ai un éclair de génie. Je me suis rappelé cet art ancestral provenant principalement de Finlande, le Yoik. Le Yoik est une façon gutturale de chanter dont les paroles ressemblent assez souvent à “Yoyooeyeyoeoyeyoeoey”.

Je lui ai donc dit “Ma chère, le Tamdidlam est la version québécoise du Yoik scandinave”.

Tout était maintenant clair.

Comme vous pouvez le lire sur Wikipedia, un artiste de la scène Metal, du nom de Jonne Järvelä, est particulièrement doué pour le Yoik. On peut l’entendre yoiker tout au long de la chanson Jaktens Tid du groupe Finntroll. Visionnez le faux vidéoclips ci-dessous pour en avoir une bonne idée.

Un billet signé Le détracteur Constructif

6 commentaires

6 commentaires pour “Vous essaierez d’expliquer ça veut dire quoi “Tamdidlam” en anglais, vous!”

  1. trollurs polarele 19 mai 2008 à 10:16 1

    Yoik + metal sounds pretty cool.

    If you’re interested, here’s an article about ‘kulning’: http://sv.wikipedia.org/wiki/Kulning

    It’s in Swedish, though. I don’t think the term even exists in English. Anyway, kulning is a form of very, very high-pitched singing (actually it hardly sounds like singing) which was used in some parts of northern Sweden/Norway to call the cows home. You can have a listen if you click on the links under ‘Några exempel att lyssna till.’ It’s pretty cool.

  2. Le Détracteur Constructifle 20 mai 2008 à 11:33 2

    @Trollurs Polare: HAH! Oui je connais le kulning. Le groupe Gjallarhorn l’utilisent dans une chanson, qui s’appelle justement Kulning.

    Il y a même un (faux) clip où on peut entendre appeler les vaches, accompagné de didgeridoo!
    http://www.youtube.com/watch?v=-3Al1Qstzko

    C’est le genre de cri que j’imagine dans une grande vallée, entre deux montagnes, lors d’une matinée un peu trop brumeuse.
    Une fille qui crie aux vaches, live dans la montagne : http://www.youtube.com/watch?v=Q1fWgqtrwqI

    Et un autre en studio : http://www.youtube.com/watch?v=V2DIdfIe5MY
    Si j’étais une chèvre, j’aurais peur, surtout quand elle jappe! Mais je trouve ça cool.

  3. CarolineGle 21 mai 2008 à 3:15 3

    Houa, c’est très bien, comme comparaison ! Et je suis sûre qu’elle a saisi bien mieux qu’avec n’importe quelle définition que tu aurais pu inventer pour lui décrire ça… Ça m’a toujours fascinée, moi, les difficultés inhérentes à la traduction. Certains mots font apparaître dans la tête des images très différentes.. par exemple, quand il pleut beaucoup, les anglos disent “It’s raining cats and dogs”… alors que nous on dit qu’il “pleut à boire debout”. Ça décrit le même phénomène météo, mais avoue que les images mentales sont considérablement différentes !

  4. Le Détracteur Constructifle 21 mai 2008 à 6:21 4

    @CarolineG: C’est fou n’est-ce pas? Le plus difficile c’est de trouver le moyen de dire ça dans une expression universelle.

  5. dianerythmele 22 mai 2008 à 1:19 5

    HIHIHiiiiiiiiiiiiiiiiii! Tu aurais pu aussi demander à Paul Piché qui lui est un expert en la matiere!..hihihiii!

  6. helranle 12 août 2008 à 6:14 6

    Pour apporter une info supplémentaire sur le yoik qui est un chant same, Jonne Järvelä est membre du groupe Korpiklaani (métal folklorique) et utilise souvent le yoik dans ses chansons. Avant de s’appeller Korpiklaani, le groupe s’appellais Shaman ou cette fois ci il y avait énormément de yoik et les paroles étaient en sames du nord.

Rétrolien | Comments RSS

Publier un commentaire