juil 07 2008


Le Détracteur Constructif

Découvrir un humoriste un brin trop tard

Publié à 3:13 sous la catégorie Divers, Médias, Tiroir à cochonneries, humour

Hier, mon beau père me parlait d’un documentaire sur un humoriste français. Un humoriste qui est un peu décédé, de nos jours. Son nom ne me disait rien, mais je me suis quand même rendu compte que j’ai du le voir assez souvent, accompagné d’une citation.

Pierre Desproges

Il s’agit de Pierre Desproges, décédé en 1988. Il était célèbre pour son humour grinçant, individualiste et anticonformiste. Le genre d’humoriste qui aime prendre son public au dépourvu en allant à l’inverse des positions normalement convenues. Il n’hésitait donc pas à s’attaquer à des sujets très sensibles. Un peu comme Yvon Deschamps (le personnage…) le faisait avec les femmes, quoi.

Bref, c’est ce genre d’humour noir et dérangeant que j’aime bien. Remarquez, parfois, c’est le genre d’humour qui ne passerait plus du tout aujourd’hui, notamment un de ses numéros dans lequel il joue un personnage qui parle des juifs.

Sur ce, je vous ai fait une petite compilations de citations de Pierre Desproges, ainsi que quelques vidéos quand même assez marrants que j’ai trouvés sur YouTube.

Citations

  • L’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi alors que c’est lui !
  • Les hémorragies cérébrales sont moins fréquentes chez les joueurs de football. Les cerveaux aussi !
  • L’héroïsme, c’est encore la meilleure façon de devenir célèbre quand on n’a pas de talent.
  • Est-il indispensable d’être cultivé quand il suffit de fermer sa gueule pour briller en société ?
  • Ce n’est pas parce que je suis paranoïaque qu’ils ne sont pas tous après moi.
  • Un psychotique, c’est quelqu’un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c’est quelqu’un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade !
  • J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
  • C’est important l’intelligence. L’intelligence, c’est le seul outil qui permet à l’homme de mesurer l’étendue de son malheur. L’intelligence c’est comme les parachutes, quand on n’en a pas, on s’écrase.
  • L’élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime qui proclame : “Je pense, donc tu suis.”
  • Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d’entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.
  • L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.
  • C’est à cela qu’on reconnaît les communistes : ils sont fous, possédés par le diable, ils mangent les enfants et, en plus, ils manquent d’objectivité.
  • Il ne suffit pas d’être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux.
  • On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.
  • Plus le gradé a de barrettes, plus le salut doit être servile.
  • S’il n’y avait pas la Science, combien d’entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans?

Vidéos


Peut-on vivre sans parler anglais?


Comment reconnaître un communiste?


Numéro sur les juifs (à prendre avec cynisme et sarcasme, les amis!)


L’interruption volontaire de vieillesse


La précocité de Mozart

Un billet signé Le détracteur Constructif

11 commentaires

11 commentaires pour “Découvrir un humoriste un brin trop tard”

  1. Noisette Socialele 07 juil 2008 à 3:54 1

    J’ai pas encore regardé les vidéos.

    Mais tu devines que : “Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d’entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.” c’est ma préférée.

  2. Félixle 07 juil 2008 à 5:23 2

    @Noisette
    J’aillais la nommé. Les vidéos seront pour ce soir.

  3. Jonathanle 07 juil 2008 à 5:36 3

    Détracteur, on a besoin de ton aide ici!!! Il semble que tu pourrais être l’expert, si cet animal est bien celui que l’on pense…

    http://www.villiard.com/blog/animal-mechant

  4. Y-manle 07 juil 2008 à 10:14 4

    je ne connaissais pas cet humoriste mais j’avoue qu’il a de très intéressantes citations, à la fois réelles et à la fois très drôle. Bien qu’à l’époque l’humour Québecois signifiait surtout Deschamps et Moreau il était différent de celui d’aujourd’hui beaucoup plus songé qui n’avait pas pour but de seulement produire de gros rire gras mais aussi de faire réfléchir tout en riant un peu comme Desproges mais disons qu’après avoir lu ces citations çi il semblait dans une classe à part

  5. Félixle 07 juil 2008 à 10:37 5

    L’allusion avec le dr. Petiot est tout simplement désopilante. Dommage de le connaitre trop tard.

  6. Le Détracteur Constructifle 08 juil 2008 à 9:50 6

    @Y-Man: Ouais, il a l’air vraiment spécial ce monsieur. Je ne sais pas trop quel héritage il a laissé, j’espère que certains ont repris la relève et qu’ils restent à découvrir.

    @Félix: Oui j’ai du faire une petite recherche sur celui-là. C’est grim pas mal rire de ça, mais c’est ça l’humour noir hein!

    Un commentaire du Détracteur Constructif

  7. Félixle 08 juil 2008 à 12:20 7

    Comme il le disait si bien; “Ont peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui”.

  8. Le Détracteur Constructifle 08 juil 2008 à 12:24 8

    @Félix: Exactement!

    Un commentaire du Détracteur Constructif

  9. Félixle 08 juil 2008 à 12:26 9

    Et une autre du même auteur: « On peut, on doit rire de tout : de la guerre, de la misère et de la mort. Au reste, est-ce qu’elle se gêne, elle, la Mort, pour se rire de nous ? »

  10. DarK Rémi oF DooMle 09 juil 2008 à 11:11 10

    Merci pour cette merveilleuse découverte ! C’est effectivement très dommage qu’il ne soit plus de ce monde. Heureusement, son oeuvre subsiste.

  11. Le Détracteur Constructifle 09 juil 2008 à 12:16 11

    @Dark Rémi oF DooM: Cibouleau, content de savoir que tu me lis, mon ti Carcajou!
    Au plaisir. Profite-en, c’est gratuit!

    Un commentaire du Détracteur Constructif

Rétrolien | Comments RSS

Publier un commentaire