juil 09 2008


Le Détracteur Constructif

Pourquoi j’essaie désespérément de boycotter Nestlé

Publié à 2:51 sous la catégorie Divers, Débat de société, Solidarité

Ne pas ingérer

Si je résume, je dirais que Nestlé est un peu responsable de la mort de centaines, voir milliers de bébés. Mais avant tout, laissez-moi vous expliquer.

Je ne suis pas le seul à (essayer de) boycotter Nestlé. Et ce n’est pas non plus un mouvement nouveau. Mais peu de gens sont au courant des pratiques de Nestlé, et c’est pourquoi peu de gens participent au boycott.

Des gens et des organisations ont commencé à boycotter Nestlé dans les années 1970. C’est dans ces années qu’une controverse a été rendue publique, à l’effet que Nestlé faisait la promotion d’un produit substitut au lait maternel dans certains pays d’Afrique.

Les produits substituts au lait maternel sont normalement sans danger, mais lorsqu’ils sont utilisés dans les pays moins développés économiquement, quatre problèmes peuvent subvenir :

  1. La formule devait normalement être mélangée à une certaine quantité d’eau, mais qui est parfois contaminée dans certains pays, ce qui causait de graves maladies aux enfants vulnérables. L’Unicef estime qu’un bébé non nourri au lait maternel et qui est élevé dans des conditions antihygiéniques a entre 6 et 25 fois plus de chances de mourir de la diarrhée qu’un enfant qui y est nourri au lait maternel.
  2. Étant donné la pauvreté des familles, plusieurs mères utilisaient moins de poudre afin d’en faire durer la quantité, ce qui menait à une nutrition inadéquate du bambin, le rendant ainsi plus susceptible de développer ou d’attraper des maladies.
  3. Le lait maternel a beaucoup d’avantages que le substitut n’a pas. Les nutriments et anticorps sont transmis au bébé alors que des hormones sont créées dans le corps de la mère. Les bébés nourris au lait maternel sont protégés, dans une certaine mesure, contre plusieurs maladies, incluant méningite, gastroentérite, infection de l’oreille et infection respiratoire. Le lait maternel contribue également au bon développement neurologique du bébé.
  4. Étant donné le niveau d’analphabétisme de plusieurs pays sous-développés, les mères ne connaissaient pas les méthodes d’aseptisation requises pour la préparation de la formule dans des biberons. Même celles qui connaissaient ces méthodes n’avaient pas toutes les moyens de les appliquer. Un problème qui ne survient pas lorsque le bébé est nourri au sein, évidemment.

Le plus dégueulasse dans tout ça…

Plusieurs organisations ont accusé Nestlé de méthodes de promotion non-éthiques en ventant les bienfaits de leur formule substitut à des mères du tiers-monde. Par exemple, Nestlé aurait fait la distribution gratuite d’échantillons de leur substitut au lait maternel dans des hôpitaux et maisons de maternité. Lorsque les nouvelles mères quittaient ces institutions, évidemment, le substitut n’était plus gratuit. Mais comme son utilisation avait interféré avec la lactation de la mère, celle-ci ne produisait plus suffisamment de lait, et devait donc continuer à utiliser le substitut de Nestlé.

Nestlé a également été accusée d’utiliser l’argument de l’aide humanitaire afin de créer un nouveau marché, alors que les étiquettes et instructions n’étaient même pas adaptées à la langue utilisée dans ces pays. Ils offraient également des cadeaux et des méthodes de sponsorisation afin d’inciter les travailleurs de la santé à promouvoir leurs produits.

Vous vous doutez bien que Nestlé a toujours nié ces allégations…

Aujourd’hui, le boycott est encore en cours et est coordonné par l’International Nestlé Boycott Committee. Plusieurs institutions scolaires d’Europe ont banni les produits Nestlé de leurs machines distributrices et cafétérias. Au Royaume-Uni, des centaines d’entreprises, groupes de support, groupes de santé, regroupements de consommateurs, autorités locales, politiciens et célébrités supportent ce boycott. Cependant, si le boycott est toujours en branle, je n’ai pas trouvé d’informations à savoir si Nestlé a perpétué ces pratiques inhumaines.

Je me fait également un plaisir de vous relater une anecdote. L’actrice Emma Thompson qui incarne Hermione dans la série Harry Potter a, en 2001, appelé au boycott du Perrier Comedy Award, car Perrier est une propriété de Nestlé. L’année suivante, une compétition alternative appelée Tap Water Awards (Le Gala Eau de Robinet) a été créée.

Pas facile à boycotter

Si je dis que je tente désespérément de boycotter Nestlé, c’est parce que je doute que ce soit vraiment faisable. Nous consommons tous des produits Nestlé sans le savoir. Des dizaines de marques appartiennent à Nestlé en tout ou en partie, et ce sont souvent des produits que nous consommons au quotidien. Si je me fie au site web de Nestlé (je ne mets pas de lien, je ne voudrais quand même pas leur offrir de la visibilité, même avec mon petit PR4), voici une liste des produits qui sont reliés à cette compagnie, de près ou de loin :

  • Repas congelés Stouffer’s
  • Eau en bouteille Montclair
  • Crème glacée Häagen Dazs
  • Nestea
  • Chocolat Turtles
  • Nourriture pour animaux Purina
  • Eau gazéifiée Perrier
  • Nescafé
  • Chocolat Crunch
  • Nesquik
  • Chocolat Aero
  • Chocolat After Eight
  • Chocolat Butterfinger
  • Lait Carnation
  • Friandises glacées Drumstick
  • Friandises glacées Polar
  • Café Taster’s Choice
  • Crème Glacée Parlour
  • Chocolat Coffee Crisp
  • Chocolat Kit Kat
  • Chocolat Smarties
  • Coffee-Mate

J’imagine qu’une bonne solution serait de ne jamais manger de chocolat… pas trop difficile dans mon cas, mais quand même!

Étiez-vous au courant de cette histoire? Boycottez-vous? Boycotterez-vous?

Un billet signé Le détracteur Constructif

15 commentaires

15 commentaires pour “Pourquoi j’essaie désespérément de boycotter Nestlé”

  1. La Louvele 09 juil 2008 à 3:59 1

    Pas toujours facile le boycott…Surtout qu’avec la diversification des marchés c’est pas facile à suivre, Nestlé ou d’autres. Parfois c’est une question de méconnaissance (de la raison ou des produits), parfois c’est bêtement parce que c’est tout ce qui est offert! Mais parfois aussi, on peut changer pour pire…

    Je boycotte quelques trucs (dont Nestlé, McMouette, Waldemarde et j’en passe) mais je ne suis pas sans tache. Il m’arrive de transgresser mes propres règles par budget, facilité ou état de manque es Haagen Daaz!!! Pas sainte encore mais j’y travaille!

  2. Noisette Socialele 09 juil 2008 à 4:34 2

    T’as pas dit qui t’avais filé ce tuyau

    Sinon, je suis entièrement d’accord avec ton texte, cela va de soi!

  3. Le Détracteur Constructifle 09 juil 2008 à 6:20 3

    @La Louve: Un collègue français me dit que c’est pratiquement impossible de boycotter Nestlé là bas, tout le chocolat c’est Nestlé, tout le yogourt (yaourt) c’est Danone qui a des pratiques pas plus propres…

    Un autre collègue aussi, qui a fait un séjour en Afrique, me confirme qu’en effet là-bas, le lait en poudre Nestlé est partout, simplement parce qu’ils n’ont pas beaucoup de lait ordinaire… Arf…

    @Noisette: Ouais, ton cours de socio t’aura servi à quelque chose!

    Un commentaire du Détracteur Constructif

  4. La Fêléele 09 juil 2008 à 9:53 4

    Bon de tout ça… je prends juste le Quick, le reste m’importe peu. Mes chocolats, c’est des Cadbury. (vous la savez hein l’histoire du boycott de Cadbury au Quebec vlà plusieurs années…??? sinon vous allez la trouver j’en suis sure et ajouter à la liste noire mouhahahaha )

    On a tous des convictions, moi aussi j’en ai. Je boycotte Coke et ses dérivés, pour ce qu’ils font en Inde, province de Kerala plus particulièrement. Pour deux raisons en fait, la premiere étant qu’ils puisent l’eau du peuple pour leur revendre, embouteillée ou tranformée en Coke. C’est contre toute logique de voler l’eau d’un peuple qui peine à en avoir suffisamment. Pas plus logique de voler la notre pour les mêmes buts, mais bon…me semble qu’on fait moins pitié côté eau que l’Inde.
    La deuxième étant que leurs rejets chimiques contaminent les champs, détruisent les récoltent, donnent de graves maladies au agriculteurs, contaminent les nappes d’eau… donnent de graves maladies aux habitants, aux enfants… oui oui c’est en justice, ça se bat fort, des têtes tombent, mais en attendant… ils opèrent, polluent, et s’enrichissent encore en se fichant pas mal des habitants qu’ils polluent. Coke j’en veux pas chez moi.

    Nestlé ? Je boycotterais aussi les ONG et les corps médicaux dans ce cas… qui laissent passer une telle incongruité. Ça peut paraitre pire, moins pire, c’est une question de valeurs. Moi quand ça touche l’eau, j’accroche plus que quand ça touche l’éducation qui aurait pu être transmise si cette intrusion avait été mieux encadrée.

  5. Alexle 09 juil 2008 à 10:38 5

    Non, je ne savais pas et à ma grande horreur, j’ai pas mal de produits Nestlé (et ces milliers de compagnies achetées donc c’est écrit Nestlé mais en très petit sur l’emballage) ici… Alors, non seulement, je suis plus que déprimé, mais j’ose plus ouvrir mon réfrigérateur ou mes armoires… Tant de compagnies d’alimentation de merde, tant de légumes et de fruits bourrés de plein de produits qui nous donnent petit à petit le cancer (sauf nos fraises, nos petites tomates et nos concombres qui poussent sur le balcon ) ou de produits bourrés d’artifice qui finissent tous en -ose et qui nous rendent moroses… Phoque ! Dis-moi, se laisser mourir de faim, ne serait-ce pas le geste éthique ultime ? (Exagération ici, mais disons que ça donne le goût de le faire ton billet… mais bravo pour l’info quand même !)

  6. Renart L'éveilléle 10 juil 2008 à 3:41 6

    Je regarde la liste et de toute façon, je n’y consomme pas grand-chose, trop facile!

    Mais je pense qu’à fouiller en profondeur, nous trouverions le moyen de vouloir boycotter la presque totalité des entreprises, tellement l’éthique est antonyme de l’économique…

  7. Le Détracteur Constructifle 10 juil 2008 à 9:25 7

    @La Fêlée: Oui je connaissais l’histoire de Cadbury, mais pas celle de Coke! Remarque, je ne suis pas tellement surpris hein… Je vais m’informer davantage.

    @Alex: “Horreur!”. Tintin aussi disait ça! Écoute il ne te reste qu’à faire pousser des drumsticks et du Taster’s Choice sur ton balcon mon ti n’homme

    @Renart: Certainement… même le Choix du Président, qui appartient à tel autre grande compagnie qui fait affaires avec telle ou telle autre pour produire les produits. Etc.

    Le Choix du Président: Si George W Bush en mange, moi aussi j’en mange!

    N’importe quoi

    Un commentaire du Détracteur Constructif

  8. Manxle 10 juil 2008 à 12:13 8

    Essayer de boycotter Nestlé, Coca-Cola Company ou Cadbury, ça demande des efforts considérables, uniquement pour savoir quelle compagnie a quel sous-produit. Et en plus, il y a plein de bonnes raisons de boycotter chacune d’entre elles (surtout Cadbury, qui refuse de nous dire comment ils mettent le caramel dans la Caramilk).

    Mon seul ami dans la liste de produits Nestlé, ce sont les Drumsticks :(.

    Mais je ne savais pas pour le truc de la vente du lait en poudre dans les pays du Tiers-Monde. C’est un peu ridicule que l’on estime que le lait maternel n’est plus assez riche (possiblement à cause de la malnutrition), et que la solution soit d’envoyer du lait artificiel plutôt que de la nourriture.

  9. Le Détracteur Constructifle 10 juil 2008 à 2:29 9

    @Manx: En effet, pour le québécois moyen c’est très farfelu. Mais ces pauvres gens qui n’ont souvent pas d’éducation, on peut leur faire gober n’importe quoi rien qu’en leur disant “Ben oui, regarde moi, j’en prend et je suis en santé…”

    Faudra essayer de trouver une formule bio pour faire pousser des drumsticks à même le jardin

    Un commentaire du Détracteur Constructif

  10. […] L’actrice Emma Thompson qui incarne Hermione dans la série Harry Potter a, en 2001, appelé… Source: Pourquoi j’essaie désespérément de boycotter Nestlé […]

  11. Alexle 10 juil 2008 à 5:34 11

    @u Détracteur> Crois-tu que si je plante une vache dans un pot sur mon minuscule balcon, ça va me donner du lait et de la viande ? Il me semble que c’est logique, non ? MOUHAHAHAHAHAHA Je m’ennuie du temps ou j’étais très jeune et on pouvait sortir des trucs du genre sans passer pour un fou… MDR

  12. Jimmy St-Gelaisle 13 juil 2008 à 2:16 12

    Merci pour ces informations.

    Elles dévoilent encore les pratiques commerciales douteuses de l’industrie de l’alimentation.

    C’est un peu comme l’histoire de Monsanto, mais en moins scandaleux!

    Voir ce lien:
    http://pourquedemainsoit.wordpress.com/2007/09/07/monsanto-a-l%e2%80%99assaut-de-l%e2%80%99alimentation-mondiale/

  13. Le Détracteur Constructifle 13 juil 2008 à 2:48 13

    @Jimmy St-Gelais : Monsanto, il y aurait des heures et des heures de recherche pour rassembler toutes les épouventableries que ces idiots ont fait! Merci d’être passé par ici!

    Un commentaire du Détracteur Constructif

  14. […] d’amour/haine entre le Détracteur Constructif et les bananes et, également, sa sortie contre Nestlé qui donne à […]

  15. Pink Ladyle 07 août 2008 à 9:55 15

    Je suis en train de lire “L’empire de la honte” de Jean Ziegler (onu droit de l’homme) sur les causes des famines et de la mal nutrition et Nestlé y est en bonne place pour diverses raisons (C’est un très bon résumé de la situation). Si il est vrai que le boycotte n’est pas facile on peut peut être aider Emma Thomson à convaincre George Clooney d’arrêter d’associé son image à celle de Nestlé, ce qui à mon avi peut avoir un impact certain sur cette société. Pour çà , on peut toujours lui envoyer un petit mot lui expliquant que l’on apprécie son action pour le Darfour ainsi que celle contre la pauvreté (OXFAM) mais que son engagement devient contre productif lorsqu’il fait de la Pub pour NESLTE dont l’ethique est plus que douteuse.
    Si il reçiopt un courrier conséquent…çà peut l’aider dans ses choix.
    La seule adresse que j’ai trouvé :
    George Clooney
    c/o Stan Rosenfield & Associates,
    2029 Century Park East - Suite 1190,
    Los Angeles, CA 90067
    USA
    Il n’a pas de site officiel

Rétrolien | Comments RSS

Publier un commentaire