La curiosité cruelle, ou la cruauté curieuse

Nous avons tous déjà eu, étant enfant, une poussée de curiosité cruelle suite à laquelle nous avons fait souffrir un petit être sans défense.

Le cliché parfait que l’on voit dans les films, c’est un jeune garçon qui torture impunément une fourmi grâce à une loupe sous un gros soleil de juillet. Ou encore, dans les vieux films, il s’agissait du pauvre chien qui courait, suivi d’une ribambelle de boîtes de conserves attachée à sa queue et clinquant sur le sol, ce qui ne manquait pas de terroriser le malheureux pitou.

Moi-même, j’ai eu des excès de cruauté, un bel été alors que nous séjournions sur un terrain de camping. Nous avions attrappé un taon. Un gros taon velu, jaune et noir. Il était pas très content d’être prisonnier d’un pot Mason. Nous avons donc décidé de mettre fin (très lentement) à ses souffrances grâce à une canette de WD-40 (ce joyeux produit vaporisateur anti-corrosion dont la bouteille bleue est agrémentée d’une coquette paille rouge) qui trainait pas loin.

Le taon se débattait, il a même changé de couleur. Il est devenu tout noir. Il a voletté comme il pouvait dans son bocal, et il a fini par tomber au fond, sur le dos, les pattes rendant leur dernier soubresaut.

Aujourd’hui, je ressens encore cette espèce de cruauté curieuse (ou cette curiosité cruelle?). Il y a une bibitte qui va souffrir, se débattre, et je vais regarder avec un sourire en coin, me réjouissant d’être témoin de ça, et je ne ferai rien pour l’en empêcher.

Aujourd’hui, le pot Mason dans lequel je regarde, c’est la sphère publique.

Mon taon se nomme Jean Charest.

Et mon vaporisateur anti-corruption anti-corrosion est un produit signé Marc Bellemare.

Catégories : Actualité, Politique

Étiquettes : Badigeonner un bourdon de WD-40, Faire cramer une fourmi pour le plaisir, Jean Charest, Marc Bellemare, Vaporiser du WD-40 dans les yeux de Jean Charest

7 réponses to “La curiosité cruelle, ou la cruauté curieuse”

  1. DarK Rémi oF DooM  on avril 13th, 2010

    Quel sympathique comparatif! Ceci dit, je crois qu’éliminer un taon est un acte juste et bon, au même titre que tuer un hérétique n’est pas un meurtre. Amen.

  2. Noisette Sociale  on avril 14th, 2010

    Excellent! :D

  3. lutopium  on avril 14th, 2010

    Et un bourdon, c’est un insecte qui commet continuellement des bourdes?

    Johnny Bigoude dans un bocal, j’aime bien l’image!

  4. Côme  on avril 15th, 2010

    Ça fait longtemps que je n’avais pas laissé de commentaire…
    Au fait, j’ai changé d’adresse é-mail même si on se parlait peu sur l’autre.
    ( DarkSayu@live.fr )

  5. Accent Grave  on avril 18th, 2010

    Hum… comparer Charest à un taon… et comparer Bellemare à un tortionaire… pas certain.

    Accent Grave

  6. Le Détracteur Constructif  on avril 19th, 2010

    Accent Grave : Aucune comparaison là, un simple parallèle. Ceci dit, entre Charest un et taon, le taon aurait mon vote, aussi velu soit-il ;)

  7. Darwin  on avril 23rd, 2010

    @ Dark Rémi

    «tuer un hérétique »

    Tant que tu ne changes pas le «que» par un «k»… ;-)

    «je crois qu’éliminer un taon est un acte juste et bon»

    La question ici n’est pas de l’éliminer ou pas, c’est de l’éliminer en le faisant souffrir…


écrire une réponse