Du temps de mon enfance, les bulletins nouvelles participaient à des canulars publicitaires



L’autre jour, un très très vieux souvenir est remonté à la surface de mon cervelet. Je ne me rappelle pas l’ancienneté que j’avais dans le genre humain. Peut-être 7 ou 8 ans. Nous regardions le bulletin de nouvelles de début de soirée.

À un certain moment, la lectrice de nouvelles nous dit «Après la pause, des citoyens de Montréal ont été témoin de la présence d’un objet volant non identifié au dessus du Mont-Royal à Montréal».

Je me rappelle ma réaction. «WOAH!!! J’vais voir un OVNI».

Après les commerciaux, on revient. La lectrice de nouvelles raconte que plusieurs personnes se promenant sur le Mont-Royal avaient été témoins de l’apparition d’un O.V.N.I. en fin de soirée la veille. L’une des personne avait même réussi à en filmer quelques secondes.

L’image change et nous voyons une vidéo amateur tremblotante, où l’on voit un objet un peu rond entouré d’anneaux qui avance lentement au dessus du Mont-Royal. Réaction de mes parents : «Voyons, c’est une blague. On voit bien que c’est truqué».

La lectrice revient et dit qu’elle à, en direct d’ailleurs, un astrologue. Le monsieur a l’air plutôt bizarre, et nous fait le signe de Star Trek avec ses doigts (le «V», avec l’index et le majeur collé d’un côté, et l’annuaire et l’auriculaire de l’autre).
Ça y est, le gag est dévoilé.

La suite est moins claire, mais il me semble que ça ressemblait à quelque chose comme ça : le scientifique avait fait une découverte extraordinaire, mais au moment de dévoiler cette information, deux agents du genre Men in black se pointent pour l’empêcher de parler, et disent que personne ne peut connaître le secret de la Labatt Bleue.

Il s’agissait de la première apparition publique des agents Bleue, et de leur fameux secret. En direct, aux nouvelles de 18 heures. Quand même…

Suis-je le seul à me souvenir de cela? En tout cas, je me souviens très bien de cette histoire, car quelques jours après, j’avais raconté ça à la petite fille d’un couple d’amis de mes parents. Elle était complètement terrorisée, car je mêlais les martiens à cette histoire. Elle est partie en courant, toute en pleurs, et quand ses parents lui ont expliqué que c’était une blague télévisée, elle a répondu «Mais… la bière, ça vole pas!».

Notons que le secret de la Labatt Bleue était, si je me souviens bien, qu’elle était la seule bière Pilsner brassée au Canada, à l’époque… fait qui n’est évidemment plus vrai.

Je me demande si l’on pourrait répéter ce genre de canular publicitaire aujourd’hui. Allez savoir. Et tant mieux si la réponse est non! Les nouvelles, même si c’est souvent déprimant, ce n’est pas fait pour ça.




6 réponses to “Du temps de mon enfance, les bulletins nouvelles participaient à des canulars publicitaires”

  1. Y-man  on mars 27th, 2008

    je me souviens qu’il y a quelque années pour le premier avril la réputée Radio-Canada faisait des reportages bidon qui avaient l’air très sérieux puis en fin de reportage nous apprenions que c’était un canulard.

    Je sais que le président Ronald Reagan dans les années 80 avait dit sur les ondes d’une petite radio au USA « We are starting bombing USSR » et la panique avait pris dans cette petite ville même s’il avait ajouté à la fin qu’il s’agissait d’une farce.

  2. Le Détracteur Constructif  on mars 28th, 2008

    @Y-Man : Wow je ne les avais pas entendus ces deux-là. Ce sont des MAUDITES BONNES IDÉES vraiment!

    Honnêtement je préfère les trucs un peu plus inoffensifs du genre un site web qui change pour un design vraiment laid le premier avril. J’ai de la misère à aller plus loin comme canular!

  3. André Tremblay  on mars 28th, 2008

    Ce n’est pas une farce reliée au premier avril : j’ai enfin retrouvé les origines « officielles » de « L’Homme-Chien ».

    Bonne fin de semaine !

    André.

  4. Le Détracteur Constructif  on mars 28th, 2008

    @André Tremblay : Dis m’en plus! :)

  5. André Tremblay  on mars 28th, 2008

    Tout l’« historique » concernant les origines de « l’Homme-Chien » est consigné sur mon blogue…

    André.

  6. Patricia Turcotte  on mars 30th, 2008

    Ce n’est que vers le 23 mars, que j’ouvrais mon ordinateur pour découvrir le site d’abord de l’Anti-Héros Québécois, pour aller cliquer sur un favori au hasard: le détracteur constructif, pour commenter son article: » « Du temps de mon enfances, les bulletins… »)

    Non, mais quel drôle d’article ! Ca ressemble aussi au secret de la Caramilk, un peu au film E.T, et aux mystères joyeux, douloureux et glorieux de la Trinité…..tant qu’à être ici, dans un temps de Pâques 2008.

    J’adore l’humour à travers votre texte peut-être bien un peu réalité aussi; on ne sait jamais avec ce genre d’écrits. Chaque personne a son vécu personnel. Ce témoignage souvenir publié aux nouvelles, était tout de même attirant un peu, sinon, rien n’aurait été publié. Finalement, les enfants ont souvent raison quand ils parlent ou écrivent leurs mondes qui nous semblent parfois farfelus.

    Les sceptiques seront confondus, comme disait le Capitaine Bonhomme !
    Puisque je viens tout juste de m’inscrire sur le site web de mon blogue . com, je vais inscrire ce site, sinon mon commentaire ne pars pas; mon adresse de ce site est celle ajoutée plus haut. J’espère que mon point de vue va partir, sinon ma vue ne pourra plus continuer, et le détracteur constructif, n’aura jamais ce billet opinion concernant son souvenir d’enfance.

    Merci de votre texte amusant et sérieux, Monsieur le Détracteur constructif, et Au revoir de Patricia Turcotte, Saint Georges de Beauce (Québec)


écrire une réponse