L’ultime lettre de refus



Ça s’annonce pour être une semaine difficile, et je n’ai pas beaucoup dormi. Je vais donc commencer avec quelque chose de léger.

Il s’agit d’une réponse que quelqu’un aurait écrite en réaction à une lettre de refus pour un poste d’assistant professeur. Moi je trouve ça très drôle. En voici la traduction.

Herbert A. Millington
Direction du comité de recherche
412A Clarkson Hall, Whitson University
College Hill, MA  34109

Cher professeur Millington

Merci pour votre lettre du 16 mars dernier.  Après avoir bien réfléchi, j’ai le regret de vous informer que je ne puis accepter votre refus de m’offrir une position en tant qu’assistant professeur dans votre département.

Cette année, j’ai été particulièrement chanceux en recevant un nombre inhabituel de lettres de refus. Avec un choix aussi varié et prometteur, il m’est évidemment impossible d’accepter tous les refus.

Malgré vos qualifications exceptionnelles et votre grande expérience dans le domaine du refus des candidats, votre refus ne rejoint pas mes besoins pour le moment. Par conséquent, je vais donc assumer la position d’assistant professeur dans votre département dès le mois d’août. Il me tarde de vous rencontrer.

Je vous souhaite la meilleure des chances dans le refus de vos futurs candidats.

Bien à vous,

Chris L. Jensen

Ça mérite un A+ pour l’originalité :)




Catégories : Histoire, Tiroir à cochonneries

Étiquettes : , , refus

Une résponse to “L’ultime lettre de refus”

  1. kajomi  on avril 20th, 2013

    It is really original :D


écrire une réponse