Négocier un changement d'adresse avec un cyborg...

Négocier un changement d’adresse avec un cyborg…

29 février 2008

Divers Technologie Tiroir à cochonneries Tranche de vie

Comme l’heure est au déménagement, j’ai pris sur moi d’appeler Visa afin d’effectuer mon changement d’adresse. Quel ne fut pas ma joie (et mon sarcasme) lorsqu’une machine se présenta à moi :

Bonjour. Je serai votre assistant pour effectuer votre changement d’adresse.

Je ne me voyais pas, mais j’ai sans doute fait une grimace, comme si je venais de suçotter un bonbon très très sur, signe que quelque chose me dérange à distance. Je n’aime pas ces machines à reconnaissance vocale. Je n’ai rien contre la technologie, mais les Niko Vidéo et toutes ces autres aberrations pour « sauver des salaires»  me gâchent péniblement la vie.

Étant au travail, je commence les procédures en essayant de ne pas parler trop fort. La machine s’informe de la date d’entrée en fonction de la nouvelle adresse. Elle comprend ce que je lui dis. Elle me demande mon adresse, si j’ai un appartement. À la fin elle me demande mon code postal.

J-9-K 5-H-7

Elle répète mon code postal (qui est fictif, en passant) : J9K 5HZ

*grmbl* ANNULER! m’exclame-je.

Je recommence. Cette fois-ci, presque en criant, ce qui ne manque pas de faire crouler de rire mes voisins de bureau. Toujours pas moyen de faire comprendre que je veux dire 7, et non Z, à cette foutue machine à la graisse de cabestan. Bref, les machines usent ma patience beaucoup plus que les humains. La prochaine fois, je ferai le ZÉRO, et j’exigerai de parler à un employé qui, immigrant ou non, comprendra mieux ce que je dis en français, et l’aiderai à justifier son salaire d’être humain

2 commentaires sur “Négocier un changement d’adresse avec un cyborg…”

  • Noisette Sociale, février 29, 2008 à 10:24

    « toutes ces aberrations pour sauver des salaires» 

    C’est tellement ça!

    D’ailleurs, il paraîtrait que si on nous incite autant à migrer vers la facture électronique, ce n’est pas pour faire plaisir à l’environnement. Ils se serviraient de cette noble excuse pour en fait couper des postes administratifs.

    La piastre avant tout, mes amis!

    Sinon, bien que je n’aie pas eu de problème avec le cyborg en question, bien qu’il m’ait confirmé avoir bien effectué mon changement d’adresse… Il m’est quand même resté une impression d’avoir fait ça dans le néant.

    Je vais sûrement rappeler pour confirmer tout ça ;)

    Pour l’efficacité, on repassera! LOL

  • La Fêlée, mars 2, 2008 à 5:21

    Pas agréable du tout de converser avec un robot, que ce soit Emilie chez Bell ou un autre. J’ai à chaque fois l’impression de perdre mon temps. Pis on a tu l’air fou, a s’obstiner avec une machine….

Laisser une réponse

Envoyer

Machins divers

Ce blogue a été designé, intégré et rendu compatible à Wordpress par Le Détracteur Constructif. Tous droits réservés © 2009
Le Détracteur Constructif est fièrement propulsé par WordPress
Articles (RSS) et Commentaires (RSS).