Pétition pour garder public le système de santé québécois

Pétition pour garder public le système de santé québécois

22 février 2008

Actualité Débat de société Politique Solidarité

Voici une pétition pour les gens qui, même juste parfois, ont conscience que la santé est un droit, et non un privilège.

Pour ceux qui croient que la seule carte que l’on devrait sortir à notre arrivée à l’hôpital est la carte d’assurance maladie, et non la carte de crédit.

Pour ceux qui ont compris que les salles d’urgence des hôpitaux seront quand même pleines, de gens pauvres cette fois, même avec un système à deux vitesses.

Pour ceux qui croient que les gens riches ne devraient pas avoir de privilèges simplement parce qu’ils ont les moyens de se les payer.

Pour ceux qui croient, contrairement à ce qu’a dit monsieur Castonguay, que les citoyens ne doivent pas devenir une simple source de revenu pour les hôpitaux.

Avec cette pétition en ligne, nous demandons au ministre de la Santé :

  1. De préserver le régime public d’assurance maladie, de soins et de services ;
  2. D’enchâsser dans la loi québécoise les principes qui garantissent l’accès universel et gratuit aux soins médicaux requis ;
  3. D’agir afin de contrer le financement privé croissant du système de santé ;
  4. D’empêcher l’instauration d’un système privé parallèle ;
  5. De promouvoir une réforme en profondeur de l’organisation de notre système public de santé, en collaboration avec les représentantes et les représentants des groupes concernés, afin que chaque investissement ultérieur dans la santé porte réellement fruit.

Signez généreusement : www.votezsante.com

Pour les autres, mon opinion n’a pas changé : vous m’en reparlerez lorsque vous aurez un cancer ou un accident de voiture qui vous invalidera… et pas avant!

2 commentaires sur “Pétition pour garder public le système de santé québécois”

  • Emmanuel, février 23, 2008 à 5:18

    Une seule question. Avez-vous lu le rapport Castonguay ? Si oui, (même si je suis pas mal certain que c’est non) que proposez-vous pour régler les problèmes dont fait état le rapport (2e partie)? C’est facile de rejeter du revers de la main toutes les solutions proposées par le rapport Castonguay, mais c’est un peu plus difficile d’en trouver d’autres. Ça fait 2-3 élections qui se font sur le dossier de la santé. Ça fait des dizaines d’années qu’on pige dans les autres programmes (dont l’éducation) pour combler les besoins de la santé. Je crois qu’il est temps qu’on règle le problème et qu’on passe à autre chose. Et si on doit faire appel au privé comme mesure COMPLÉMENTAIRE, je ne vois pas pourquoi on devrait s’obstiner à rejeter cette idée. On ne parle pas de sacrer notre système public à terre pour en bâtir un nouveau qui lui serait privé. On parle d’un système mixte avec une forte prépondérance pour le public.

    “Pour ceux qui croient que la seule carte que l’on devrait sortir à notre arrivée à l’hôpital est la carte d’assurance maladie, et mon la carte de crédit.” - J’espère que vous blaguez quand vous affirmez ça. Rien de plus démagogique ! Même avec le privé comme COMPLÉMENT du public, il ne sera jamais question de carte de crédit ….

  • Emmanuel, février 23, 2008 à 5:41

    Je relis mon message et, finalament, je vous ai posé plus qu’une seule question. Désolé ;).

Laisser une réponse

Envoyer

Machins divers

Ce blogue a été designé, intégré et rendu compatible à Wordpress par Le Détracteur Constructif. Tous droits réservés © 2009
Le Détracteur Constructif est fièrement propulsé par WordPress
Articles (RSS) et Commentaires (RSS).