Sauce à spaghetti, cuvée 1987

Meilleure sauce spaghetti au monde, c'est garanti

Fête des mères, 1987. 2ème année du primaire. Mon professeur s’appelait Christiane.

Nous avions collecté à nos mamans une recette quelconque. Nous avons mis ensemble toutes les recettes de la classe, avons photocopié ça 30 fois. C’était notre cadeau pour la fête des mères. Combien original, n’est-ce pas?

Sauf que ce petit livre de recette maison a été conservé, et je l’ai retrouvé dans mes affaires il y a quelques temps. Et je me rappelais que la recette de sauce à spaghetti d’un certain Steve N. était particulièrement intéressante.

J’ai donc décidé, un bon matin (samedi dernier) que j’allais faire ma première sauce à spaghetti maison. Jamais trop tard pour bien faire hein! Même à 31 ans. J’avais décidé de changer la recette pour la mettre à mon goût, et après jugement, Noisette l’a déclarée « Meilleure sauce à spaghetti au monde ». J’ai donc compris que quand j’ai remis la main sur ce livre de recette boboche, j’avais en fait découvert un trésor qui dormait depuis tout ce temps. Le secret est dans la sauce, vous allez voir.

Recette de la meilleure sauce à spaghetti au monde

Ingrédients :

  • Un gros oignon haché
  • Une gousse d’ail hachée finement
  • 3 branches de céleri coupés en cubes
  • Des champignons et/ou carottes coupés en cubes et/ou en lanières on s’en fout, à volonté (optionnel)
  • 1 livre (ou environ 0.5kg) de viande hachée (je suggère du veau)
  • Une grosse conserve de tomates en dés
  • Une grosse conserve de jus de tomates (le format familial, genre)
  • Une assez grosse conserve de pâte de tomate
  • 2 à 3 cuillères à thé d’origan
  • 3 à 4 cuillères à thé d’épices italiennes mélangées
  • 2 feuilles de laurier
  • De la cassonade (quantité indéfinie, et secret incontestable de la sauce)
  • Sel et poivre au goût
  • Si vous êtes audacieux, vous pouvez mettre des morceaux de saucisse, de pepperoni, alouette. Moi je n’en ai pas mis.

Cuisson :

  1. Foutre l’oignon, l’ail, les céleris, les champignons (et/ou carottes) et la viande dans un gros chaudron et brasser en attendant que la viande soit entièrement cuite (ça veut dire « plus du tout de couleur rouge »).
  2. Remplir le chaudron avec les tomates, le jus de tomate et la pâte de tomate.
  3. Y incorporer les épices, les feuilles de laurier, le sel et le poivre.
  4. Ajouter une quantité indéfinie de cassonade sans vous demander si c’est supposé aller dans de la sauce à spaghetti
  5. Bien brasser et laisser cuire 3 à 4 heures à feu doux, du moment que ça mijotte.
  6. Déguster, de préférence sur des pâtes.

Vous m’en donnerez des nouvelles!

- Chef Détracteur

Catégories : Divers, Tiroir à cochonneries, Tranche de vie

Étiquettes : Chef improvisé, Moi qui fait brûler mes grilled-cheese..., Qui l'eût cru!, , Sauce à spaghetti

8 réponses to “Sauce à spaghetti, cuvée 1987”

  1. Adélie  on février 1st, 2010

    La cassonade (ou le sucre) est fait pour enlever l’acidité des tomates! Moi, j’en met une à deux c. à thé.

  2. Le Détracteur Constructif  on février 1st, 2010

    @Adélie : C’est ce qu’on m’a dit! Moi j’en mets trop et c’est là que la volonté divine intervient ;)

  3. DarK Rémi oF DooM  on février 1st, 2010

    Mon cerveau sécrète des substances bizarres après avoir imaginé la cassonade dans la sauce… Ceci dit, pour le reste, ça semble succulent! Je trouve quand même coquasse que ce billet fasse suite à celui de la pizza « metal ». :P

  4. Noisette Sociale  on février 1st, 2010

    La cassonade sert bien plus qu’à enlever l’acidité. Tu en mets un peu plus et ça donne un goût divin.

    Signé : Une cliente satisfaite

    HA HA HA

  5. Le Détracteur Constructif  on février 1st, 2010

    @Dark Rémi of Doom: J’ai de la suite dans les papilles!

    @Noisette: Bien! Le chef ne vous insultera pas à votre sortie ;)

  6. Sylvette  on février 2nd, 2010

    C’est ma recette! Mais moi j’ajoute du vin rouge vers la fin quand il reste 30 minutes!!!

  7. lisa  on février 2nd, 2010

    Bravo chef! C’est pour dire que les anciennes recettes sont souvent les meilleures.AH bien,là je suis fier de toi.C’est pas difficile cuisiner,mais c’est certain que cela demande du temps.Toutefois tu as certainement plusieurs portions. Donc, c’est payant de faire une grande quantité et de congeler des portions.Bon appétit!

  8. Le Détracteur Constructif  on février 2nd, 2010

    @Sylvette : Cool, je considérerai la prochaine fois

    @Lisa : Ouais ça a fait environ 5 portions finalement! J’imagine qu’on pourrait doubler la recette, ou faire x1.5.


écrire une réponse