Archives de l'étiquette colonisation

sept 09 2008


Le Détracteur Constructif

Colonisation en quelques leçons

Catégorisé sous Divers, Débat de société, Politique

Assimilexpress

Aujourd’hui je suis arrivé assez tôt au boulot. Ça m’arrive souvent, et je ne suis normalement pas le premier. Mais aujourd’hui il n’y avait qu’un collègue déjà présent, et ce n’est pas celui qui se pointe le plus tôt normalement.

Il m’a expliqué qu’il était rentré tôt car cet après-midi, il doit passer son test de citoyenneté Canadienne. Ça fait 6 ans qu’il est ici, et le temps est venu de faire preuve qu’il est un membre respectable de notre “pays”. Il m’a donc montré le petit livre Regard sur le Canada qu’on lui a fourni, afin qu’il étudie et se prépare pour cet examen. L’une des pages ressemblaient un peu à ça :

Exercice : 

1- Qui est l’actuel gouverneur général du Canada? Quel est son rôle? _______________________

2- Qui est l’actuel Premier Ministre du Canada? ______________________

3- Quel est le parti d’opposition? ____________________

En général, avec ce qu’il m’a raconté, ça ressemble pas mal à tout ce qui nécessaire pour faire un bon petit colonisé. Je peux comprendre que le Canada n’a pas eu l’idée de faire un bouquin différent pour chaque province. Et bien que plusieurs de mes concitoyens ne pourraient même pas répondre aux 3 questions ci-haut, je trouve quand même un peu exagéré qu’autant d’emphase soit mis sur la Reine. La Reine par-ci, la Reine par là.

Bien sur, nous ne nous sommes pas encore débarrassé d’elle. Mais qu’est-ce qu’un immigrant va aller croire en voyant toutes les structures de loi et du gouvernement qui se situent sous une grosse couronne, comme on peut le voir ici et ? On ne manque pas non plus l’occasion de vanter le nombre de Québécois qui sont bilingues…

Et que dire du serment de citoyenneté et de l’affirmation solennelle!  Je vais renvoyer mon déjeuner…

Enfin bref, tout ça pour vous dire que mon collègue en question m’a dit “Écoute, je sais ou en laisser et ou en prendre… Ça fait 6 ans que je suis ici… Je vais écrire ce qu’il faut pour avoir ma citoyenneté et après ce sera fini”. C’est quand même un peu plus rassurant.

Sinon, étrangement, le questionnaire qu’il aura à remplir n’est pas sans intérêt. Même s’il couvre l’histoire du Canada, je suis convaincu que plusieurs d’entre vous ne pourraient pas répondre à bien des questions. Essayez par vous même. Si vous pouvez répondre à toutes les réponses, je vous admire, mais en même temps, si vous répondez sincèrement en croyant tout ce que vous écrivez, je ne sais pas ce que je vais vous faire!

Bon test!

7 commentaires

jan 11 2008


Le Détracteur Constructif

Air Canada, porte parole aérien de la colonisation

Selon un article de La Presse Canadian, un passager d’Air Canada se serait vu refuser l’accès à son avion parce qu’il aurait exigé un service en français. Il s’agissait ici du président de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (rien de moins). Ce monsieur a donc utilisé une caméra vidéo pour pouvoir appuyer ses dires. C’est alors que des agents de la GRC ont été dépêchés sur les lieux. Ils ont décidé (quel soulagement), que le monsieur en question n’avait commis aucun acte criminel.

Ce n’est pas comme si j’étais entièrement surpris, mais ça vaut quand même la peine d’être dénoncé. C’est tout à fait inacceptable, vous en conviendrez. Mais toutes les raisons qu’on pourrait donner dans un tel cas le sont. “Les francophones sont minoritaires en Nouvelle-Écosse”. Et les anglais aussi au Québec, mais ils se la coulent douce pourtant… Je pense qu’il est simplement très important de se faire entendre chaque fois que nous sommes témoin d’une telle aberration.

Je n’irai pas plus loin dans ce sens aujourd’hui, faute de temps. Mais je compte sur vous pour alimenter le débat.

Pour les intéressés, il y a tas de cas semblables sur le site Internet d’Impératif Français. On peut même y retrouver un petit questionnaire pour connaitre votre degré d’appartenance linguistique. Dans mon cas, le résultat fut assez élevé, mais quand même pas la perfection. On y travaille!

5 commentaires