Traduction CSS / Français (ou encore le billet le plus geek au monde)

Une imagination fertile donne parfois de folles idées. Ceux qui sont sur WordPress et qui du étudier le noble art des CSS pour personnaliser leur blogue pourront peut-être comprendre le présent billet. Ceux qui font du CSS régulièrement, comme moi, trouveront certainement de quoi rire, pour les autres, mes chers amis, ou je vous conseille tout de même d’y jeter un coup d’oeil, sait-on jamais!

À l’endroit où je travaille, plus spécialement dans les cubicules qui avoisinent mon bureau, les CSS sont toujours un sujet d’actualité, car il s’adonne que je suis développeur de structure de sites Web. Pour pimenter un peu mon après-midi, je me suis dit qu’il serait facile d’insulter une personne en lui donnant simplement une série de propriétés CSS, et personne ne comprendrait sauf un intégrateur expérimenté dans le domaine du Web.

J’ai donc fait un exemple, et il m’est venu l’idée la plus… questionable du monde : Google devrait offrir, dans le cadre de ses outils linguistiques, la possibilité de traduire du langage CSS au français.

Voici donc un exemple concret, ou la couleur a été ajoutée pour imiter l’effet d’un programme de développement Web :

#adversaire {

position: relative;
z-index: 0;
background: transparent;
display: none;
right: 100%;
font-weight: bold;
margin: 100%;

}

#moi {

position: absolute;
z-index: 100%;
left: 100%;

}

#moi:hover { color: red; }

Et si on a un esprit de déduction, on peut facilement en conclure que la situation dont il est question se résume ainsi :

Voyons! Sur ce sujet votre position est très relative, la mienne est absolue! Désolé mais votre index de crédibilité est à zéro. Je vous suggère rester à l’arrière plan et d’être transparent. Je ne sais ce qui me retient de souhaiter qu’à l’avenir, vous ne vous affichiez nullement. Mon orientation là-dessus est à gauche, alors que la votre est à l’extrême droite. Et que dire de la police et de son poids! Ce qu’elle est grasse! Elle est complètement dans la marge. Si nous continuons à survoler ce sujet, je ne tarderai pas à voir rouge!

Voilà, c’est aussi simple que cela… Mais combien INUTILE! Cependant, nous avons beaucoup ri au bureau.